À propos Blog Podcast Boutique Coaching Warriors du Web Se connecter

Mon rêve de blogueuse

Uncategorized Dec 27, 2018

J'ai toujours rêvé d'être blogueuse. Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours trouvé fascinante l'idée de pouvoir passer ses journées à écrire et être lu par des milliers de personnes. Je m'imaginai fréquenter tous les cafés fancy, cosy et yummy de la ville. Accompagnée de mon ordinateur (Mac, évidemment), je pouvais m'installer et travailler aussi bien sur des chaises, fauteuils ou canapés. 2-3h heure de travail dans la journée pour publier mon article du jour, fraîchement sorti de mon esprit, grâce à une bonne dose d'inspiration.

J'ai sûrement regardé trop de téléfilms à la TV.

Si aujourd'hui, d'une certaine façon je pourrais me qualifier de blogueuse, il faut que tu saches que les choses ne sont pas aussi glamour que ce que l'on pourrait imaginer.

Tout simplement pour une raison évidente : l'argent.

Comment arriver à gagner sa vie avec ça ? Même avec les textes les plus passionnants, des milliers de lecteurs au compteur  (voire des millions soyons fous),d'où tirer de l'argent pour vivre ?

 

Lorsque j'ai commencé à vouloir sérieusement tenter ma chance dans ce milieu, j'ai creusé la question de fond en comble. Pour te faire un résumé, il n'y a pas 15 000 façons de gagner sa vie avec un blog. À vrai dire, il y en a même trois :

  1. rédiger des articles sponsorisés
  2. mettre de la publicité
  3. avoir des partenariats.

Autant de possibilités requérantes absolument toutes d'avoir déjà énormément de trafic. Sauf que quand tu démarres ton blog, personne ne te lit. C'est ce qui fait d'ailleurs que la majorité des blogs à vocation professionnelle sont abandonnés dans l'année qui suit. C'est assez décourageant de passer autant de temps à écrire et faire les choses bien, pour n'être lu que par une poignée de gens. 

 

J'ai donc très vite compris que si je voulais un jour être blogueuse, ce n'était pas en racontant ma vie sur la toile, ni en partageant mes coups de coeur, que j'allais y parvenir. Il fallait que je m'y prenne autrement.

Je pense bien que le modèle du blogueur influenceur a encore de beaux jours devant lui. Pour autant, ce rêve n'est accessible qu'à une poignée de personnes. Il ne faut pas se leurrer. À l'instar des Instagrameurs, Youtubeurs, il y a beaucoup de prétendants pour si peu d'élus. Et puis les gens ne lisent plus dit-on, alors quel avenir pour les blogs ? Même moi qui aime tant écrire, mon activité de blogueuse se résume bien plus à enregistrer des vidéos et des podcasts pour diffuser mon message. Écrire prend du temps, lire aussi. Une vidéo c'est plus vivant, un audio se consomme en faisant autre chose en même temps. Il faut s'adapter aux nouveaux modes de consommation de l'information.

J'ai donc pris le parti de ne pas écrire pour moi, mais pour mon client potentiel. Je ne voulais pas être payé au nombre de lecteurs arrivant sur mon blog et encore moins au prorata du nombre de personnes me suivant sur les réseaux sociaux. S'il y a une chose que je peux te dire à ce sujet, c'est combien ces chiffres peuvent être superficiels et ne reflètent absolument pas la qualité du travail que tu peux fournir. Il y a tellement d'éléments qui rentrent en ligne de compte  : le réseau, la publicité, la stratégie et la chance aussi. Je ne voulais pas dépendre des marques, des contrats ou de potentielles opportunités pour boucler mes fins de mois. Je ne voulais compter que sur moi.

C'est pour cette raison que je me suis lancée dans la formation en ligne et le coaching. Pas besoin d'avoir des millions de visiteurs pour s'établir une clientèle et bien gagner sa vie. J'ai passé ces deux dernières années à faire de mon blog un business. J'ai mis en place un tas de stratégies pour gagner en visibilité, me faire une place et avoir des clientes. Et cela marche.

 

Pourtant, au fond de moi, j'ai toujours cette petite voix qui a ce rêve de passer ses journées à écrire dans des petits cafés fancy, cosy et yummy. Et si tu me lis et que tu m'envies d'avoir cette vie à faire ce que j'aime, je veux absolument que tu saches que ce n'est pas en écrivant des articles lifestyle et partageant mes confidences que j'y suis parvenue ! Maintenant que j'ai une entreprise qui fonctionne, une communauté fidèle qui me suit, je me dis et pourquoi pas ? Et si c'était enfin le bon moment d'élargir mon champ d'intervention pour produire du contenu qui parle plus de moi ? Je t'assure. Lorsque tu démarres, tout le monde se fiche bien de ta vie. Normal, personne ne te connaît. Alors, ne fonde pas d'espoir dans le fait d'avoir un blog pro en partant avec une ligne éditoriale de ce type. À moins d'avoir vraiment une personnalité hors-norme, il y a peu de chance pour que cela fonctionne. Par contre, une fois positionnée sur un sujet donné, ton lectorat sera plus enclin à s'attacher à toi, à ce que tu vis, à ton expérience. 

Après deux ans de dur labeur, je me permets donc d'être plus personnelle et de revenir à mes premiers amours de l'écriture. Sans stratégie, ni objectif, juste moi écrivant au fil de l'eau quand cela me chante. D'ailleurs, tu remarqueras que cet article est publié à mon nom de domaine personnel (annelisegakallabourdier.com) et non professionnel (blogtrepreneure.com).

Puisque nous arrivons en fin d'année et qu'il est coutume de se fixer des objectifs pour l'année à venir, j'aimerais remettre l'écriture journalière au programme. Avant d'être 100% à mon compte, je me disais toujours que le jour où je le serai, je pourrais écrire tous les matins. Ça faisait partie de mon imaginaire, comme celui de la blogueuse qui écrit dans les cafés. La vérité c'est que je suis loin de prendre le temps de le faire. Il y a toujours des choses à faire : des emails à écrire, des réponses à donner en commentaire, des supports de formation à créer.

 

En 2018, je me suis remise en priorité. J'ai quitté mon emploi salarié dans lequel je ne me retrouvais pas. J'ai décidé de franchir le pas et de me lancer à mon compte. J'ai consolidé les bases de mon entreprise qui est maintenant stable et rentable. La meilleure décision de ma vie.

Pour 2019, je me souhaite de me rapprocher de mes rêves. Passer mes journées à écrire, pour le plaisir.

Close

50% TERMINÉ

VENDS TES PROGRAMMES ET FORMATIONS EN LIGNE

COMME DES PETITS PAINS !

Jeudi 25 juillet à 21h heure de Paris

Tu vas apprendre :
🤔 La raison n◦1 pour laquelle les gens n’achètent pas tes formations/services
📊 Comment stabiliser financièrement ton activité et la faire grandir mois après mois
❌ 3 erreurs à éviter pour t’assurer pour ne pas faire un flop

 

Pour participer au webinaire et recevoir le lien de la vidéo, merci de remplir les champs suivants :