CANDIDATER

Comment une simple décision peut changer une trajectoire de vie

Oct 21, 2021

Chaque jour qui passe, j’apprends ce que signifie devenir mère.

De célibataire sans enfant, en l’espace d’une année, je suis devenue une femme mariée avec deux enfants à la maison.

Être 24 sur 24 tous ensemble, devoir conjuguer avec les responsabilités parentales, maritales, ma propre vie, ne pas avoir 30 secondes pour souffler sans que l’on me demande quelque chose...c’est tout nouveau pour moi. 

Mon mari ayant la garde alternée de ses enfants, une semaine sur deux, je me retrouve. J’ai enfin le temps de souffler, penser, travailler. Et même si je me rends compte que de plus en plus cette semaine de liberté se transforme en une semaine de rattrapage de tout ce qui n’a pas été fait, je la savoure comme un retour à ma vie d’avant.

 

Ce dernier mois, pour de multiples raisons, nous avons eu les enfants à la maison tout le temps. Je n'arrêtais pas de répéter à mon époux que je mourrais d’envie d’avoir rencard : lui, moi, hors de la maison, rien que tous les deux. J’ai beau apprécier nos moments de retrouvailles une fois les enfants au lit, chaque soir à jouer aux cartes autour d’un verre de Coca-Cola sur la terrasse... ce n’est pas la même chose.

Alors quand enfin le jour tant attendu est arrivé, le jour où les enfants sont rentrés chez leurs mères respectives, j’étais aux anges lorsqu’il m’a annoncé que l’on partait en week-end en amoureux.

 

Tout avait commencé comme un simple week-end …

Lui, moi, en voiture, direction Naples (Floride). On a visité la ville, profité de la piscine de l'hôtel et mangé un délicieux dîner dans un des restaurants côté du Centre-Ville.

Sur le chemin du retour, nous nous sommes fait arrêter par la police. 

Pas pour excès de vitesse, ni pour un feu rouge grillé, mais parce que l’étiquette sur sa plaque d’immatriculation était expirée (ce dont nous n’avions absolument aucune idée). 

Comme dans les films, lorsque tu te fais mettre sur le bas-côté de la route, les policiers te demandent ton permis de conduire et retournent à leur voiture faire leurs vérifications.

 

Oups.

 

Il était 23h et j’ai su à cet instant que les choses allaient mal tourner.

 

Comment ? 

Parce que je savais que le permis de conduire de mon époux était suspendu.

J’ai découvert qu’aux États-Unis ton permis de conduire peut être suspendu pour tout un tas de raisons, bien loin des nôtres, dont le non-paiement de la pension alimentaire ou des contraventions impayées.

 

Ils n’ont pas réfléchi un instant. 
Ils l’ont menotté.
Ils l’ont emmené droit en prison.

 

Je t’épargne la vision surréaliste de voir mon époux les menottes aux poignets.

 

Je me suis retrouvée seule, assise sur le siège passager, clé dans le contact, au milieu d’une ville à des centaines de kilomètres de chez nous.

Je suis rentrée à l'hôtel. 

J’ai attendu pendant des heures le coup de fil à ne pas manquer. Celui de la prison m'informant qu’un détenu souhaitait être mis en relation avec moi, mon mari.

Ses instructions étaient simples : pour le sortir de prison, tout ce que nous avions à faire était de payer une caution de 500$, en cash.

 

5 minutes plus tard, j’étais au distributeur automatique le plus proche.
10 minutes plus tard, à la prison.

J’ai remercié le ciel de ne pas avoir de problèmes d’argent, de pouvoir y accéder aussi facilement, de ne pas avoir à laisser mon homme passer ne serait-ce qu’une seule nuit en prison faute de fonds.

 

Une fois là-bas, ils m’ont dit que cela prendrait un peu de temps pour qu’il soit libéré, une heure ou plus. À ce moment-là, j’ai presque regretté de ne plus être sur Instagram pour tuer le temps. 

J’ai ouvert Facebook. 

Dans mon feed, j’ai vu passer une publication de l’Association des Bibliothécaires de France dont je faisais partie avant. Elle relayait la dernière récompense obtenue par la bibliothèque Louise Michelle à Paris dont j’étais une fervente admiratrice pour leurs entreprises innovantes. 

 

Mon mari est sorti.
Nous sommes rentrés à l'hôtel. Nous n’avions qu’une seule chose en tête : faire un reset de cette soirée et repartir le lendemain du bon pied.

 

À notre réveil, nous étions déterminés à faire de cette journée une journée qui compte. 

On est parti dans les beaux quartiers et on a marché.
Marché. 
Marché. 
Marché. 

On a admiré les maisons, défini ensemble ce que l’on aimait ou n’aimait pas pour chacune d’entre elles. 

On a visualisé notre maison de rêve. Mon homme appelle cette opération du Dream Building. J’aime ce concept. Je n’ai jamais visualisé aussi clairement la maison dans laquelle je veux m’installer.

 

Un peu plus tard dans la journée, en me prélassant dans la piscine, j’ai laissé mon esprit errer et une pensée m’a percuté.


Une simple décision peut changer une trajectoire de vie.


Si j’avais décidé de rester bibliothécaire avec pour objectif d'intégrer la bibliothèque Louise Michelle …

Si nous étions restés quelques minutes de plus dans le restaurant parce que je ne voulais pas rentrer tout de suite à l'hôtel…

Si je ne lui avais pas laissé prendre le volant … 

… je ne serais pas là. 
Nous ne serions pas là.

 

Une décision anodine peut en réalité agir tels les battements d’ailes d’un papillon sur le reste de ta vie.

Je crois que c’est important d’en prendre conscience. Cela veut dire que tous les petits moments de ta vie comptent. Remettre à plus tard, procrastiner, sur le coup cela ne paraît pas grave, sans impact, mais est-ce que ça l’est réellement ?

 

Après cette série d'événements, j’ai pris la ferme résolution d’être plus en conscience de mes décisions, aussi anodines soient-elles.

Quelle va être la tienne ?

Le 6 décembre prochain, j’organise une journée de conférences virtuelles. Ensemble, nous allons voir comment scaler ton business en 2022 autour d’une série de sessions sur la thématique de l’evergreen, des prix premium et des formations en ligne / coaching de groupe. Le ticket d’entrée va être dérisoire (entre 29 et 49€) alors on s’entend que la décision d’y assister ou non peut sembler anodine, mais tu l’aurais compris : elle ne l’est pas.

 

Cet événement, cette Business Retreat, a littéralement le pouvoir de changer la trajectoire du reste de ton entreprise. 

Elle a le pouvoir de t’ouvrir les portes d’une tout autre réalité pour ton business.

 

Alors je suis curieuse de voir quelle décision tu vas prendre {{first_name}}. Si tu souhaites passer au prochain niveau l’an prochain, tout ce tu as à faire, c’est de mettre ton nom sur la liste d’attente afin d’être la 1ère informée de l’ouverture de la billetterie. Car oui, la propulsion de ton entreprise l’an prochain peut démarrer par des décisions aussi simples que celles-là.

Package ton expertise en un programme signature vendu à 1000€ et + en rejoignant les Impératrices.

Candidater