Comment identifier le bon moment pour annoncer tes services payants

challenge May 31, 2019

Lorsque tu utilises le web pour ton entreprise, placer la barrière entre le gratuit et le payant n’est jamais évident.

Parce que tu te donnes du mal à créer une image de marque vivante, à fédérer une communauté, à interagir avec les gens, on te trouve accessible. C’est une bonne chose. Mais cela veut aussi dire que par voie de conséquence, tu es beaucoup plus encline à être sollicitée. Tu ne comptes plus les jours où des personnes viennent t’écrire en privé pour te demander ton avis, tes conseils, ton expertise.

À quel moment faut-il donc arrêter la personne pour lui dire «t’es bien jolie ma belle, mais je suis en business, si t’as pas l’intention de m’engager, je n’ai pas de temps à perdre avec toi». Bon ok, on s’entend que tu ne vas pas lui dire comme ça, mais c’est à peu près ce que tu penses dans ta tête, non ? Dis-moi si je me trompe en commentaire.

Difficile de trouver les justes mots, difficile de trouver le bon moment. Parce que peut-être que si on discute un peu, elle voudra aller plus loin. Alors que si on affiche la couleur d’emblée, elle risque prendre ses jambes à son cou.

 

À nouveau célibataire, j’ai été confronté à cet exact dilemme.

Non pas pour offrir mes services (ah ah ah), mais pour identifier le bon moment pour annoncer que je suis infertile. Parce que, c’est quoi le bon moment en fait pour dire ça à un gars ?

Balancer la news dès le premier rendez-vous au risque qu’il se dise que ...
A) Je me projette carrément trop loin. On en est juste à notre premier verre, pas à baptiser nos enfants.
B) C’est un non négociable. Il veut des enfants, je ne peux pas en avoir… NEXT.

Ou alors, attendre de voir comment la relation évolue et si ça devient sérieux, en parler. Ce qui signifie qu’il peut se dire …

C) Que je lui ai menti depuis tout ce temps. (Mensonge par omission, toi-même tu sais).
D) Retour à la réponse B.

 

Compliqué hein ?!

 

Alors c’est quoi la bonne réponse ?

Dire tout de suite à la personne dans quoi elle s’embarque (je suis en business / je suis infertile) ou attendre de voir si la personne mord à l’hameçon et voudrait éventuellement faire affaire avec nous / construire une relation sérieuse ?

Comme souvent dans la vie, la bonne réponse (selon moi) se trouve juste entre les deux.

Tu ne peux pas annoncer les choses de but en blanc. C’est prendre le risque de te fermer des portes. La personne peut prendre peur, mal réagir et juste se fermer à tout ce que tu as à lui offrir.

Et tu ne peux pas non plus attendre indéfiniment, car ce serait nourrir une relation qui potentiellement n’a pas d’avenir (bonjour la perte de temps - et la peine de coeur !).

 

C’est pour cette exacte raison que j’ai construit toute mon entreprise autour des challenges.

Des expériences de live d’une semaine durant laquelle je montre aux participants comment je peux faire la différence dans leur vie grâce à mon expertise. Une semaine, pas plus pas moins. À la fin de la semaine, j’annonce publiquement que j’ai des places à pourvoir pour mon prochain coaching de groupe / une formation à vendre.

De cette façon, non seulement notre relation est encore toute fraîche (la news est annoncée suffisamment tôt pour que cela ne crée pas de «mauvaises surprises»), mais en même temps, elle est suffisamment solide pour que la personne soit en capacité de recevoir cette nouvelle (on a passé du temps ensemble, on a énormément échangé et on a vraiment accroché).

 

À vrai dire, étant une personne qui déteste vendre, c’est pour moi la solution parfaite.

Je n’ai pas à jouer les marchandes de tapis dès les premiers instants.

Je n’ai pas à convaincre les gens d’acheter quoi que ce soit (les personnes qui ont aimé l’expérience du challenge poursuivent tout naturellement le travail avec moi et celles qui ne sont pas intéressées poursuivent leur route).

Et surtout, je ne perds pas de temps à construire de relation qui ne me mènera nulle part. Que ce soit en business, comme en amour, personne n’a envie de donner son 100% à une personne qui ne nous donnera rien en retour et qui ne nous acceptera pas telle que l’on est. Car c’est bien de ça dont il s’agit au travers de l’expérience des challenges, montrer aux gens de quoi on est capable et combien nous deux, ça peut faire des étincelles.

Les inscriptions pour le Cercle des Challengeuses démarrent la semaine du 10 juin (pour démarrage de la session la semaine du 1er juillet). Il n’y a que 5 places disponibles, alors si tu veux être sûr d’en faire partie, je t’invite à t’inscrire sur la liste d’attente pour recevoir le lien d’inscription le jour J.

 

Close

50% Complete

Two Step

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.